• L'essentiel de l'oeuvre de l'humanité fut d' oublier la grâce originelle de l'univers. Seuls quelques uns en ont gardé le souvenir.
    Ici Herbie Hancock et Wayne Shorter dans "Memories of enchantment" :



     


    votre commentaire
  • Hier : expérience curieuse et amusante ...

    J'ai été invité à fêter "Sollal", le nouvel an coréen, au Centre Culturel Coréen à Paris. Après des concerts de musique et des jeux traditionnels dans une ambiance guindée quoique bon enfant, c'était à moi de faire l'animation musicale pendant le repas.

    Le piano était magnifique, j'en ai même oublié la marque. Par contre mon nom a été bien écorché une demi douzaine de fois. Le concept, c'est que je devais jouer, en clin d'oeil, la même chose que ce que j'avais joué cet été à Séoul .

    Vraiment une curieuse et sympathique expérience ! Vu le nombre de photographes et de caméras, vous risquez de retrouver ma trombine dans les futurs compte-rendus du CCC.


    votre commentaire
  • Cette magnifique photo a été prise lors de notre concert précédent au Habana Jazz. Elle est l'oeuvre de Bruno Jarret. Merci à lui. Au premier plan, Olivier et derrière, Simon.

    C'est l'occasion de vous rappeler mon prochain concert :

    Concert du Styria Quintet (jazz moderne)
    mercredi 30 janvier 2008
    au Habana Jazz
    9 rue Moret
    75011 Paris
    Métro : Ménilmontant ou Parmentier
    entrée 10 €


    possibilité de manger et/ou boire un coup sur place !


    Pour ceux qui n'ont jamais entendu parler du Styria Quintet :
    "Le Styria Quintet est un jeune groupe parisien de jazz moderne, mené par le guitariste Paul Jarret. Avec Olivier Bigot aux saxophones ténor et soprano, Bertrand Chasle au piano, Simon Charnaud à la contrebasse, et Luca La Ragione à la batterie, le Styria Quintet propose un répertoire de compositions originales, influencées par Dave Holland, Kurt Rosenwinkel ou Chris Potter...Une rencontre entre métriques impaires et groove, explorations mélodiques et lyrisme, arrangements précis et improvisations turbulentes, confère au Styria Quintet une réelle personnalité. Un jazz moderne, influencé par les sonorités rock et électro, accessible à toutes et à tous, du mélomane le plus averti au néophyte avide de découvertes musicales."




    Des extraits sont en libre accès sur http://www.myspace.com/styriaquintet
    et notre album est toujours en vente, pour la modique somme de 8 € !


     


    votre commentaire
  •  

    Fabrice à la batterie, Philippe à la basse, Stéphane à la trompette et au chant et moi au piano.

    Chouette orchestre de circonstance, on a surtout joué des airs latinos. Bon souvenir. 


    votre commentaire
  •  

    Encore la Sétaz, la barre des écrins et la Meige. C'est le seul jour de la semaine ou il n'y a pas eu le grand soleil. Au profit de nouveaux jeux de lumière sur la montagne.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique